Rechercher

Qu'est-ce-que la massothérapie sportive?

Dernière mise à jour : 25 févr.








Type de massage: pré ou post entraînement?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, la massothérapie sportive n'est pas nécessairement un soin excessivement vigoureux. En fait, il le sera dans le cas d'un massage pré-compétition (ou même pré-entrainement), c'est-à-dire s'il est prodigué 1h et moins avant la pratique de l'activité sportive. Son objectif est dit «tonique» puisqu'il vise à préparer le corps à l'activité physique et il est orienté vers l'activation du tonus de base grâce à une stimulation de la plaque motrice. Il vise ainsi à réduire le risque de blessures potentiel en échauffant le corps et il est obtenu par des percussion et des manœuvres rapides.



À l'opposé, s'il est fait entre des séances d'entraînement, son objectif est dit de «récupération», c'est-à-dire qu'il vise à éviter le surmenage associé à la période d'entraînement ainsi que les accidents due à la fatigue. Lorsqu'il est ainsi effectué après un effort, le thérapeute utilisera des techniques lentes et profondes pour évacuer les déchets accumulés par la combustion musculaire, grâce à l'activation de la circulation sanguine. Les manœuvres du massage sportif proviennent principalement du massage suédois et de la kinésithérapie. Ce massage est effectué en profondeur et comprend un éventail de manœuvres comme le relâchement myofascial, les points gâchettes, le massage intramusculaire, les mobilisations passives, les étirements, le drainage lymphatique et le pompage. Dépendamment des conditions, le thérapeute pourrait utiliser des baumes, huiles essentielles, cataplasmes, hydrocollateur (chaleur humide) ou des bandes proprioceptives après le massage (taping).


Évidemment, en plus du rôle important du massothérapeute du sport dans l'optique de prévention, celui-ci représente également un allié dans la gestion des blessures de l’athlète et du sportif amateur afin de favoriser une récupération plus rapide et ainsi réduire les risques de lésions. Bref, que ce soit en prévention, identification, intervention ou encore pour la gestion de blessures ou de conditions musculo-squelettiques aiguës ou chroniques d’origine variées, votre thérapeute sportif est là pour vous.




L'importance d'un bon suivi chez le sportif

Outre l'action évidente sur les muscles , le massage et les élongations participent également à la réorganisation des fibres de collagène des tendons... lesquels sont souvent mis à rude épreuve en raison de leur surutilisation, des contusions ou des conflits articulaires. D'ailleurs, saviez-vous que les tendinopathies se trouvent aux 1e rangs des pathologies liées au sport? Cela s'explique par le fait que la tendinite provient des déchets que le corps produit lorsqu'ils sont mal évacués. Ces derniers forment des dépôts sur les tendons qui se solidifient puis se cristallisent, fragilisant ainsi les tendons. Les sportifs sont plus à risques de développer une tendinite puisque le corps est peu hydraté(1) et les accumulation de déchets sont donc favorisés, ce qui affaiblit les tendons. De plus, ceux-ci sont plus susceptibles de développer des tendinites puisque leur muscles, articulations et tendons sont mis quotidiennement à rudes épreuves. Contrairement au massage traditionnel, le massage sportif met non seulement l'emphase sur les douleurs présentes, mais travaille énormément à titre préventif considérant les prédispositions de sa clientèle. Il y aura donc une attention particulière aux articulations, visant ainsi à revasculariser le tendon pour favoriser sa régénération. À noter que les tendinites le plus fréquentes se situent au tendon d’Achille, au supra-épineux, biceps brachial ainsi qu'au quadriceps.


Enfin, l'une des causes les plus fréquentes des lésions sportives est souvent le surentraînement (fatigue et usure excessive) et c'est à ce moment que votre thérapeute est particulièrement important puisque c'est là que le sportif est le plus à risque de blessures. Êtes-vous capable de reconnaître (et écouter) les signaux du surentrainement? En voici quelqu'un:

Changement de comportements

Changement physique

· Léthargie et fatigue excessive (surtout au repos)

· Baisse du désir, enthousiasme et compétitivité¸

· Confusion

· Besoin d’aide et sentiment d’être piégé

· Instabilité émotionnelle

· Baisse libido

· Anxiété et dépression

· Instabilité et changement humeur

· Trouble du sommeil

· Manque confiance en soi

· Baisse de la concentration, difficulté à relaxer


· Perte de poids, fluctuation pondérale et perte appétit

· Douleur musculaire ou sensation de faiblesse musculaire

· Transpiration xcessive

· Susceptibilité accrue aux infections

· Nombre élevé de trauma persistant

· Baisse de la performance aux entrainement et compétition

· Fréquence cardiaque anormalement élevée au repos, pendant ou après l'effort

· Pression artérielle anormalement élevée au repos et après l’effort

· Adénopathies

· Trouble gastro-intestinaux

· Hyperactivité

· Impossibilité de maintenir les charges a l’entrainement

· Fatigue chronique

· Changement hormonaux

· Récupération cardiaque lente

· Céphalée

· Baisse de l’adresse et de l’habileté

· irrégularité menstruelles

Le repos est souvent reporté «après» une compétition, un spectacle ou l'atteinte d'un objectif, mais c'est à ces moments que le corps est le plus à risque. En être conscient et agir à titre préventif est donc encore plus important si vous ne pouvez pas vous permettre une pause à ce moment précis.



Pour qui?

Le massage sportif s’adresse naturellement aux athlètes, mais également à quiconque pratiquant une activité physique sur une base régulière. Utilisé autant en préparation à l’entraînement qu’à la récupération, le massage sportif est l’allié idéal pour aider le corps à qui l’on en demande beaucoup. Il vise à préserver la mobilité et la flexibilité des articulations, prévenir les blessures ainsi qu’à soulager les douleurs musculo-articulaires liées à l’entraînement. Bref, il s'agit vraiment d'un allié dans l'atteinte de vos objectifs sportifs.




 


(1) Lors de la pratique de sports, la pression massive exercée sur les articulations provoque principalement deux phénomènes ; elle déshydrate les tissus (tendons, ligaments etc..) les rendant plus vulnérables et augmente le risque de traumatisme. Donc, tous les sports comportant des mouvements répétitifs et arrêts soudains à haute vitesse peuvent causer des dommages. Ainsi, lors d’un impact, il peut se créer des fissures aux tendons, ligaments, muscles et cartilages, principalement à la surface des tissus des articulations, générant des tissus cicatrisés plus faibles.





20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout